Laboratoire des Nanomatériaux Adaptatifs pour l'Energie (LNAR)

Le laboratoire des nanomatériaux adaptatifs pour l’énergie (LNAR) développe plusieurs compétences scientifiques, techniques et d’enseignement pour répondre aux défis posés par la recherche sur les énergies dé-carbonées. Le fil conducteur de l’ensemble des thématiques de recherche du LNER est le développement de matériaux structurés à différentes échelles du point de vue de la compréhension des phénomènes mis en jeu lors des différentes étapes d’élaboration, complété par l’étude des propriétés d’intérêt de ces matériaux. Ainsi, le couple « maîtrise et compréhension de l’élaboration d’un matériau mésostructuré – propriétés physico-chimiques » définit l’ensemble des recherches développées au LNER, à la fois dans un objectif cognitif mais également dans un objectif applicatif, en lien avec les diverses collaborations industrielles (et/ou CEA) existantes ou à venir.

 

L’ensemble des études menées au sein de cette équipe concerne les composites présentant plusieurs structures, de nature (porosités, phase hybrides, oxydes, carbures..), de taille (nano, méso et/ou micro), et de forme (ordonnée ou amorphe) contrôlées et présentant une ou plusieurs fonctionnalités (chimie séparative, propriétés optiques renforcées, incorporation d’éléments actinides…). Par ce type de structure hiérarchique, les  propriétés physiques (fissuration, tenue à l’irradiation, propriétés optiques), mais aussi chimiques (extraction, altération) de ces matériaux présentent des performances hautement non linéaires par rapport à celles des matériaux massifs, rendant ainsi possible le modelage de ces propriétés en fonction des applications souhaitées. Dans tous les cas, la conception de ces matériaux met en œuvre les avancées de la chimie « douce » (sol-gel, colloïdale, émulsion, hydrothermale,…) afin d’obtenir des réactivités lentes et contrôlées permettant alors une caractérisation précise et parfois « in situ » des différentes étapes réactionnelles et donc une meilleure maîtrise du matériau final.