Développer une recherche pour un nucléaire durable et des énergies alternatives

Zoom Sur

Analysis of the second harmonic generation signal from a liquid/air and liquid/liquid interface.

Microscopic structure of water/air water/oil and oil/air interfaces investigations via SHG experiments and MD simulation.

(équipe L2IA)

Les dernières actualités de l´ICSM

Annonces

Prix Overbeek 2017

La médaille d'or "Overbeek" a été décernée cette année par l'ECIS au Professeur Thomas Zemb. C'est un prix qui reconnaît et récompense l'excellence scientifique et les contributions innovantes dans le domaine des colloïdes et interfaces.

6eme édition école d'été 2017 du LabEx CheMISyst

A l’attention des doctorants, post-doctorants et (co)responsables de projets LabEx CheMISyst:

Cette année, le format change : couplez la partie théorique avec une des parties pratiques ou inscrivez-vous à une seule des 3 offres proposées

Campagne des thèses 2017

La campagne des thèses 2017 est ouverte.


Equipes

Laboratoire des Nanomatériaux pour l'Energie et le Recyclage (LNER)

Objectif de l'équipe: l'étude de nanomatériaux pour l’énergie et pour le recyclage avec comme déclinaisons applicatives, l'énergie nucléaire et les énergie alternatives.

Equipements

ICP AES

L'ICSM dispose d'un spectromètre SPECTRO ARCOS ICP Spectrometer (AMETEK Materials Analysis) permettant l'analyse de cations en solution.

L'Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM)

Créé en janvier 2007, l'Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM) est une Unité Mixte de Recherche (UMR 5257) entre le Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l'Université Montpellier (UM) et l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM). L'ICSM est composé de 8 équipes de recherche travaillant en étroite collaboration (voir le rapport scientifique 2011 – 2014) :

Il est également rattaché au pôle chimie Balard réunissant les 4 instituts de chimie de Montpellier dont l'Institut Européen des Membranes (IEM), l'Institut Charles Gerhardt de Montpellier (ICGM) et l'Institut des biomolécules Max Mousseron (IBMM).

Innover pour séparer, trier et recycler

Les missions premières de l'ICSM répondant aux enjeux énergétiques consistent à

  • Développer la recherche fondamentale en chimie et physico-chimie, nécessaire à l'essor des énergies décarbonées, dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles ;
  • Développer une recherche pour un nucléaire durable et des énergies alternatives nécessitant des avancées majeures en chimie séparative, afin d'économiser les ressources et recycler les matières valorisables (métaux stratégiques).