Développer une recherche pour un nucléaire durable et des énergies alternatives

Zoom Sur

Vitamin C boosts ceria-based catalyst recycling

The facile, rapid, and complete reductive dissolution of CeO2 and ceria-based oxides, known to be highly refractive materials towards dissolution, is reported for the first time in very mild conditions.

Les dernières actualités de l´ICSM

Annonces

Séminaire ICSM Pr. Christian RICOLLEAU Mercredi 28 juin 2017 à 9h - Auditorium de l'ICSM

15/05/2017

"Récents développements en microscopie électronique in situ: Dynamique et réactivité de nanostructures métalliques"
Par le Pr. Christian RICOLLEAU (Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques - Unité Mixte Université Paris Diderot / CNRS)

Soutenance d'HDR de Guilhem ARRACHART

15/05/2017

Guilhem ARRACHART (LTSM) soutiendra son Habilitation à Diriger des Recherches intitulée «Des Outils pour Optimiser la Chimie Séparative : "Vers des Procédés en Rupture"?» le vendredi 9 Juin 2017 à 10h30 (Auditorium ICSM).

6eme édition école d'été 2017 du LabEx CheMISyst

08/05/2017

A l’attention des doctorants, post-doctorants et (co)responsables de projets LabEx CheMISyst:

Cette année, le format change : couplez la partie théorique avec une des parties pratiques ou inscrivez-vous à une seule des 3 offres proposées


Equipes

Laboratoire de Modélisation Mésoscopique et Chimie Théorique (LMCT)

Objectif de l'équipe : étudier les systèmes complexes, en particulier ceux mis en jeu dans la chimie séparative, par une approche multi-échelle avec un intérêt tout particulier pour les modélisations aux échelles mésoscopiques.

Equipements

Microscopies électroniques

Un MET de type JEOL et un MEB environnemental de chez FEI sont accessibles à l'ICSM

L'Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM)

Créé en janvier 2007, l'Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM) est une Unité Mixte de Recherche (UMR 5257) entre le Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l'Université Montpellier (UM) et l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM). L'ICSM est composé de 8 équipes de recherche travaillant en étroite collaboration (voir le rapport scientifique 2011 – 2014) :

Il est également rattaché au pôle chimie Balard réunissant les 4 instituts de chimie de Montpellier dont l'Institut Européen des Membranes (IEM), l'Institut Charles Gerhardt de Montpellier (ICGM) et l'Institut des biomolécules Max Mousseron (IBMM).

Innover pour séparer, trier et recycler

Les missions premières de l'ICSM répondant aux enjeux énergétiques consistent à

  • Développer la recherche fondamentale en chimie et physico-chimie, nécessaire à l'essor des énergies décarbonées, dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles ;
  • Développer une recherche pour un nucléaire durable et des énergies alternatives nécessitant des avancées majeures en chimie séparative, afin d'économiser les ressources et recycler les matières valorisables (métaux stratégiques).