Développer une recherche pour un nucléaire durable et des énergies alternatives

Zoom Sur

Incorporation of Thorium in the Zircon Structure Type through the Th1-xErx(SiO4)1-x(PO4)x Thorite–Xenotime Solid Solution

Pure Th1−xErx(SiO4)1−x(PO4)x compounds belonging to the zircon–xenotime family were synthesized under hydrothermal conditions (250 °C, 7 days).

Les dernières actualités de l´ICSM

Annonces

Soutenance de thèse de Clémentine MANSAS

de l'équipe LNER et sur le sujet suivant:
« Synthèse de nanoparticules coeur-coquille pour capter le césium radioactif ».

Soutenance prévue le jeudi 23 novembre 2017 dans l'auditorium ICSM.

Soutenance de thèse d'Elodie DALODIERE

de l'équipe LSFC et sur le sujet suivant:
« Sonochimie du plutonium: synthèse et spéciation en solution et à l’état colloïdal ».

Soutenance prévue le vendredi 24 novembre 2017 à 14h dans l'auditorium ICSM.

Prix Overbeek 2017

La médaille d'or "Overbeek" a été décernée cette année par l'ECIS au Professeur Thomas Zemb. C'est un prix qui reconnaît et récompense l'excellence scientifique et les contributions innovantes dans le domaine des colloïdes et interfaces.


Equipes

Laboratoire d'Etude de la Matière en Mode Environnemental (L2ME)

Objectif de l'équipe: une approche multi-échelle de caractérisation de la matière, du nanomètre au micron, dans l'espace réel et dans l'espace de Fourier.

L'Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM)

Créé en janvier 2007, l'Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM) est une Unité Mixte de Recherche (UMR 5257) entre le Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l'Université Montpellier (UM) et l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM). L'ICSM est composé de 8 équipes de recherche travaillant en étroite collaboration (voir le rapport scientifique 2011 – 2014) :

Il est également rattaché au pôle chimie Balard réunissant les 4 instituts de chimie de Montpellier dont l'Institut Européen des Membranes (IEM), l'Institut Charles Gerhardt de Montpellier (ICGM) et l'Institut des biomolécules Max Mousseron (IBMM).

Innover pour séparer, trier et recycler

Les missions premières de l'ICSM répondant aux enjeux énergétiques consistent à

  • Développer la recherche fondamentale en chimie et physico-chimie, nécessaire à l'essor des énergies décarbonées, dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles ;
  • Développer une recherche pour un nucléaire durable et des énergies alternatives nécessitant des avancées majeures en chimie séparative, afin d'économiser les ressources et recycler les matières valorisables (métaux stratégiques).